DEDICACE


Jean Poirriez dédicacera vendredi 11 décembre, de 17h à 20h, à La Librairie, 33 rue Emmery à Dunkerque (59140), son ouvrage L’Epopée des marins de la France Libre. Dunkerque – Flandre maritime 1940-1945, au prix de 30 € . Ce livre est également en vente à la librairie Lamartine à Bergues (place de la mairie). Pensez à vos cadeaux de Noël. »

Les BECK, Armateurs de Dunkerque 1820 – 1930

Des goélettes à Islande aux trois-mâts du Long cours

        par l’ Amiral Benoit Chomel de Jarnieu

La sdha vous propose un ouvrage concernant notre histoire maritime car l’auteur a bénéficie du concours de Jean-Pierre Mélis, administrateur de notre société

La famille Beck a écrit une part notable de l’histoire de la Flandre maritime et de celle de Dunkerque.

Durant plus d’un siècle, de 1820 à 1930, les Beck furent en effet de toutes les aventures et initiatives locales maritimes.

Leur « maison de commerce », nom donné aux  entreprises d’armement à Dunkerque, fut une des plus importantes de cette ville et une des dernières à fermer.

Les navires BECK, issus de leur propre chantier, voguèrent sur toutes les mers, pour le commerce au long cours avec les trois- mâts, le négoce et surtout la pêche à Islande avec les goélettes.

Créée avant toutes les autres par Jean-Pierre Gabriel Beck, dès 1870, la caisse de secours aux familles de marins fut une réalisation majeure dont Dunkerque peut encore s’enorgueillir aujourd’hui.

Cette aventure humaine et maritime a été écrite par un de ses descendants, marin lui aussi, s’appuyant sur la mémoire collective de sa famille, des personnalités dunkerquoises, des archives locales et régionales.

Ouvrage disponible : novembre 2020 350 pages, format A5, nombreuses illustrations.

Prix 22 euros + frais d’envoi.

              Commandes et  demandes d’expéditions sur :

cambusedesintrouvables@gmail.com

Voir aussi le site internet cambuse.e-monsite.com

conférence d’octobre


Une conférence sur les portraits de Jean Bart : un véritable kaléidoscope

Par Michel Tomasek

Lorsque l’on se demande à quoi pouvait bien ressembler Jean Bart, immédiatement s’impose le visage imaginé par David d’Angers pour la statue qui, depuis 1845, est devenue emblème de la ville de Dunkerque. Pourtant, dès qu’on se penche d’un peu plus près sur ce sujet, apparaissent des dizaines de visages très divergents… un véritable kaléidoscope !  Quels sont ceux qui s’approchent de celui du vrai Jean Bart ? d’où sortent les autres ? Ce sont quelques-unes des questions que traitera Michel Tomasek, docteur en histoire de l’art et historien local, dans une conférence sous l’égide de la Société Dunkerquoise d’Histoire et d’Archéologie.

Mairie de quartier de Rosendaël – Hôtel de Ville – Jeudi 22 octobre à 18h30 – Port du masque obligatoire – capacité maximale : 75 personnes – réservation indispensable : sdha@orange.fr

Bon de souscription

La SDHA va publier les recherches menées par Jean Poirriez sur les marins dunkerquois de la France Libre. Une souscription est donc ouverte.

Elle est valable jusqu’au 30 novembre 2020.

Conférences dernier trimestre 2020

Suivant les normes sanitaires, la jauge maximale de spectateurs est de 75 personnes. Vous pouvez réserver votre place par mail à sdha@orange.fr une semaine avant chaque conférence.

Conférence : Les Juifs de Dunkerque au XIXe siècle : communauté, citoyenneté, identité

PAR RUDY RIGAUT

Salle de la Mairie annexe de Rosendaël

Jeudi 24 septembre 2020 à 18 h30

En raison du protocole sanitaire et le nombre de places limitées ( 75 personnes) vous pouvez réserver par mail ( sdha@orange.fr )..

En cas de réservation se présenter à 18h10

En 1791, l’Assemblée constituante émancipe les Juifs, désormais reconnus comme des citoyens à part entière. Quant à Napoléon Ier, il impose la création du Consistoire central qui réorganise le culte tout en dotant le judaïsme français d’une voix unique face au pouvoir politique. C’est aussi à partir du Premier Empire que des opérations de recensement des Juifs sont régulièrement organisées par les autorités.
Comment ces transformations majeures sont-elles exécutées et vécues par les Juifs de Dunkerque ? La mise en œuvre de ces procédures constitue les premières étapes de la fabrique identitaire locale qui s’accompagnent de la mise en place de structures communautaires favorisant l’ancrage territorial tel que l’acquisition des cimetières et des premiers lieux de prière vers le milieu du XIXe siècle.
Cette conférence sera donnée par Rudy Rigaut, membre du CA de la SDHA, docteur en histoire, correspondant régional du Mémorial de la Shoah.

Conférence ( annulée en raison des mesures sanitaires liées au Covid-19)

L’ONCOR une des cités de travailleurs de la reconstruction de Dunkerque

par Daniel Pasquereau

Jeudi 26 mars 2020 à 18h30 salle 5 du Pôle Marine à Dunkerque

conférence

A la suite de l’assemblée générale 2020, Catherine Hélin proposera une conférence, le jeudi 23 janvier 2020 à 18h30 à la salle 5 du Pôle Marine à Dunkerque.

Les Nouvelles Galeries, fleuron historique du commerce local

Résultat de recherche d'images pour "les nouvelles galeries dunkerque"

Catherine Hélin vous rappellera l’histoire des Nouvelles Galeries. L’enseigne, chère aux Dunkerquois, n’est pourtant que le maillon d’une chaine qui importera en province le modèle des grands magasins parisiens. Un modèle du genre né de l’esprit de Nicolas Canlorbe, un homme intelligent et audacieux, au parcours peu commun. Implantées à Dunkerque à partir de 1903, les Nouvelles Galeries vont révolutionner le commerce local en proposant en cœur de ville un grand magasin de nouveauté qui se veut, jusque dans ses moindres détails, au service du client. La politique commerciale novatrice de la chaine importe alors le commerce moderne dans notre ville plus habituée aux boutiques traditionnelles. L’enseigne affronte le siècle et ses guerres, se relevant à chaque fois plus forte, elle perdra pourtant sa dernière bataille au début des années 1990. Trente ans après sa fermeture, les Nouvelles Galeries représentent encore pour de nombreux Dunkerquois, le fleuron du commerce local.

conférences 2020